Article publié le:11-04-2016

photo Zalando

House of Cadres a rencontré Véronique Gomes, en charge des ressources humaines chez Zalando France. Elle partage avec nous la culture d’un jeune groupe allemand qui a choisi la flexibilité comme outil de fidélisation de ses employés.

Tout le monde connaît le site internet Zalando qui bénéficie d’une grande notoriété en France mais peut-être moins l’entreprise qui porte la marque. Pouvez-vous nous présenter le groupe Zalando succinctement ?

Le groupe Zalando est une jeune entreprise de commerce électronique née en 2008 en Allemagne. La filiale française a été créée dès 2010. Notre maison-mère est basée à Berlin et nous sommes aujourd’hui présents dans 15 pays européens. Zalando est spécialisé dans la vente de chaussures et de vêtements. Mais le groupe est en développement constant en termes d’organisation et de business. Aujourd’hui, nous sommes principalement distributeur mais nous évoluons vers une plate forme multi–services.

Est-ce que la souplesse au travail fait partie des valeurs de Zalando ?

Complètement. Le groupe qui emploie aujourd’hui près de 10 000 personnes a hérité d’une culture de start-up très ouverte, avec une atmosphère de travail détendue favorisant la créativité. L’année dernière le groupe s’est aussi donné pour objectif de devenir un « most magnetic employer », c’est-à- dire de faire partie des employeurs les plus attractifs. Nous avons réfléchi aux moyens d’attirer et de fidéliser les collaborateurs. Le moyen qui nous a paru évident a été la flexibilité.

Mais Zalando a voulu mettre en place cette flexibilité dans un « cadre » extrêmement souple. Nous parlons plutôt de « mobile working »: en fonction des impératifs personnels, le collaborateur à, la possibilité de s’absenter et de travailler à distance de son lieu de travail habituel. Il s’agit d’un schéma qui permet de sortir du cadre classique des horaires de travail et du lieu de travail unique. En fonction des impératifs personnels imprévus, par exemple en cas de maladie d’un enfant ou si le plombier doit passer, le collaborateur a la latitude de travailler de chez lui jusqu’à 4 jours par mois. Le « mobile working » est une formule plus souple que le télétravail qui est souvent mis en place sur des jours fixes et nécessite un plus grand formalisme juridique en France.

Nous autorisons aussi le collaborateur à venir avec son enfant s’il a un problème de garde. Il réserve une salle de réunion et travaille tout en étant avec son enfant. C’est une solution d’urgence qui a le mérite d’exister et d’enlever du stress aux employés. Nous appliquons également une flexibilité du cadre horaire.

Avez-vous rencontré des difficultés dans la mise en place de cette flexibilité du travail géographique et horaire ?

En premier lieu, pour que cela marche, il faut que les outils suivent. Nous avons donc mis en place un accès à distance sécurisé au serveur qui nous a donné toute satisfaction.

Concernant le travail d’équipe, nous nous sommes vite rendu compte qu’il fallait fortement sensibiliser les collaborateurs et les managers concernant cette nouvelle façon de travailler. Au début de l’expérience, certains managers avaient tendance à distendre le lien avec leurs collaborateurs les jours où ils travaillaient de chez eux, comme si ces derniers étaient en congés.

Finalement, la principale difficulté pour nous aujourd’hui est la transposition des règles du « mobile working » allemand à la France qui ne connait que le cadre plus stricte et très réglementé du télétravail. Comment implanter de la flexibilité dans un cadre de travail français très rigide ? Comment mettre en place plus de souplesse au travail sans réglementer ? Il y a beaucoup de contraintes légales aujourd’hui en France qui nous empêchent d’aller plus loin dans cette démarche alors même qu’il y a une demande de la part des collaborateurs. Ce sont de vraies préoccupations infusées par le groupe.

L’objectif de fidélisation est-il atteint ?

Nous sommes encore en phase pilote pour le « mobile working » en France. Nous avons déjà voulu tester si opérationnellement cela fonctionnait entre les salariés et les managers. Les premiers retours sont extrêmement positifs. Pour nous, c’est un vrai levier de fidélisation.

Vous travaillez en mode flexibilité ? Vous souhaitez témoigner de bonnes pratiques dans votre entreprise ?
Votre témoignage nous intéresse !

>> Contactez-nous !

Restez informé

b0d53ffe1b18cfaf4157685848b04654tttttttttt

Abonnez-vous à des notifications personnalisées

Vous recevrez les offres d'emplois correspondant à vos critères de recherche actuels.

Notifications via Email

Des notifications par emails vous seront adressées. S’abonner

 

Flux RSS personnalisé

Votre flux RSS personnalisé est ci-dessous, copiez l’adresse dans votre lecteur RSS. S’abonner